Alain CRESPIN

l'auteur

 

 

 

 

S’efforcer de déranger le moins possible les hôtes des lieux, de ne pas malmener la végétation.
Observer en silence, tendre l’oreille, être patient, très... Inutile d’aller trop vite pour une image prise à la sauvette et presque toujours médiocre. La nature a assez à faire avec les pressions de toutes sortes exercées par l’homme.
Mais quand on est « toléré » par l’animal, la qualité de l’instant est telle que la contemplation prend parfois le pas sur la photographie. Il n’est pas rare de revenir sans photos, et conscient pourtant d'avoir vécu des minutes privilégiées.

 


 © Alain CRESPIN 2017 - Toute reproduction interdite